Frais de vente immobilière: comprendre l'essentiel

Matteo Graceffa's picture
Matteo Graceffa
|
24 August 2023

Quels sont les frais liés à la vente de votre maison ou de votre appartement ?

Les frais si vous vendez par vous-même ou si vous choisissez l'aide d'un agent immobilier

Vous avez le choix entre faire appel à un agent immobilier, demander l'aide du notaire ou vendre votre maison vous-même. Si vous choisissez un agent immobilier, la commission moyenne se situe entre 2% et 4 % du prix de vente (souvent, vous ne devez payer cette commission que si l'agent vend effectivement votre maison).

Toutefois, vous pouvez faire évaluer gratuitement votre maison par un agent immobilier.

Vous pouvez comparer les agences régionales grâce à notre outil de comparaison des agents immobiliers.

Si vous vendez votre maison vous-même, vous devrez prendre en charge les frais de publication et les certificats nécessaires (comme le certificat de sol). Si vous voulez surtout gagner du temps, il est recommandé de vendre votre maison par l'intermédiaire d'un agent immobilier.

Pour plus d'informations sur la vente d'un bien immobilier par vous-même, consultez notre article de blog sur le sujet.

Si un agent immobilier n'obtient pas de résultats, il ne facturera souvent pas d'honoraires non plus. En revanche, le vendeur paie une commission lorsqu'un contrat de vente est signé.

Pour plus d'informations sur le compromis de vente, consultez notre blog à ce sujet.

La publicité en ligne sur les sites immobiliers les plus populaires coûte :

Les avantages et les inconvénients de la vente par l'intermédiaire d'une agence immobilière :

Les agents immobiliers disposent d'un vaste réseau. Il est donc plus facile de trouver des acheteurs potentiels. Comme ils ont plusieurs dossiers ouverts, cela peut parfois être un piège pour les grands bureaux. L'agent immobilier se charge de divers frais d'acte. Le maintien de divers certificats, tels que le contrôle électrique, la demande d'EPC, etc. fait également partie de ses services. Les agents immobiliers connaissent vos droits en tant que vendeur et peuvent vous en informer.

En tant que propriétaire, ne sous-estimez pas le temps nécessaire à la vente. Les visites de la maison, les attestations nécessaires (obligatoires), le suivi d'un éventuel acheteur, etc. peuvent rapidement devenir fastidieux pour le vendeur.

Attestations obligatoires lors de la vente d'un bien immobilier

Conformément à la réglementation légale, ces documents sont obligatoires lors de la vente d'un bien immobilier.

Il existe plusieurs documents :

  • Permis d'urbanisme: environ 75€
  • Certificat de sol (de l'OVAM): 55€ ou 222€, cliquez ici pour plus d'informations sur leur site web
  • Certificat de performance énergétique (CPE): coût moyen (selon le type de bien) entre 300€ et 800€.
  • Documents cadastraux: la demande sur papier coûte environ 20€
  • Titre de propriété: par exemple, l'acte de vente ou l'acte de donation, qui prouve que vous êtes le propriétaire.
  • Contrôle électrique: coûte environ 100 € à 200 €.
  • Certificat de conformité de la cuve à mazout: jusqu'à 100€, uniquement si la cuve à mazout est présente.
  • Vulnérabilité aux inondations: consultez le site integraalwaterbeleid.be pour obtenir des informations à ce sujet.
  • Certificat d'amiante: environ 500€.

Voir "Certificat d'amiante obligatoire en Flandre: Informations et exigences" pour plus d'informations et savoir quand il est nécessaire.

Taxe sur les plus-values éventuelles

Vous avez acheté un bien immobilier il y a moins de 5 ans et vous envisagez de le vendre à un nouveau prix? Dans ce cas, il est préférable de tenir compte d'un éventuel impôt sur les plus-values.

Vous devez payer un impôt sur les plus-values sur le bénéfice que vous réalisez lors de la vente de votre bien. Pour un bien immobilier, il s'agit d'environ 16,5 %.

Notre blog à propos de l'impôt sur les plus-values vous fournira de plus amples informations.

Frais sur un crédit hypothécaire existant

Vous avez un crédit hypothécaire et vous n'avez pas encore remboursé le montant inscrit à l'époque? Le remboursement anticipé de votre crédit hypothécaire en dépend.

Qu'en est-il du montant inscrit à l'époque ?

Lorsque vous achetez un bien immobilier, deux possibilités s'offrent à vous: transférer le prêt sur le nouveau bien ou rembourser le prêt et en contracter un nouveau.

Si vous n'achetez pas un nouveau bien, votre notaire déterminera, en collaboration avec votre banque, le montant restant à emprunter. Vous devez tenir compte d'une indemnité de réinvestissement de 3 mois d'intérêts pour le remboursement anticipé de votre inscription hypothécaire existante.

Vous vendez le bien dans les 30 ans qui suivent la souscription du prêt ? Dans ce cas, vous devrez payer des frais de mainlevée. Ces frais s'élèvent à environ 0,7 % du montant emprunté à l'époque.

Questions fréquemment posées

Quels sont les frais qui incombent à l'acheteur et quels sont ceux qui incombent aux acheteurs potentiels ?

Lors de la vente d'une maison, c'est le vendeur qui prend en charge les frais susmentionnés.

L'acheteur paie les frais de notaire du vendeur. C'est ainsi que les frais sont partagés.

A partir de 2022, les frais de notaire ou les frais de livraison pour l'achat d'un bien immobilier en Flandre s'élèvent à :

  • 1% du montant du prêt pour les droits d'enregistrement
  • taux pour votre seule habitation propre 3%
  • 12% pour une deuxième habitation (sauf si le prix d'achat est inférieur à 220 000 €, une réduction s'applique alors, le pourcentage dépend de l'endroit).

Ces taux sont fixés par la loi. Autres frais de notaire en fonction des services rendus:

  • 0,30% du montant du prêt pour les droits d'enregistrement
  • initialement un pourcentage du montant du prêt pour les frais de notaire
  • frais d'acte supplémentaires

Quel est le rôle du notaire et de l'acte notarié ?

L'intervention d'un notaire lors d'une transaction immobilière fait partie de vos obligations légales. Pour les informations urbanistiques et le certificat d'amiante, vous pouvez également faire appel au notaire. Le notaire demande alors un extrait d'urbanisme ou un certificat d'amiante.

Le Code civil prévoit que vous devez faire appel à un notaire lors de la transmission de votre acte. Le notaire établira un acte notarié nécessitant sa signature. Les notaires peuvent également intervenir dans la vente active d'un bien immobilier. Dans ce cas, il met souvent le bien en vente sur des sites web tels que Biddit.

Cet article de De Tijd donne un aperçu clair des coûts pratiques des notaires.

Comment déterminer la valeur de votre bien immobilier ?

Avant de vendre un bien immobilier, il faut en connaître la valeur. Des aspects tels que le nombre de façades, l'installation électrique, l'importance des travaux restants et le type de bien (nouvelle construction ou appartement de plain-pied, par exemple) influencent la valeur de vente. Le quartier et la région de votre commune jouent également un rôle dans le prix que vous pouvez demander pour votre bien.

Vous pouvez saisir ces paramètres dans notre outil d'estimation, qui nous permet de calculer la valeur de votre bien.

BelgiumImmo est le N°1 des prix de l'immobilier et des estimations immobilières en ligne en Belgique.

Notre outil d'estimation est une première indication. Ensuite, il est recommandé de faire venir un estimateur professionnel sur place. Selon la situation, il est préférable de faire appel à un évaluateur agréé ou à un agent immobilier. S'il s'agit d'une affaire judiciaire, un expert assermenté est nécessaire car il fournit une estimation objective (ex : divorce, succession, etc.). Ils facturent souvent entre 200 et 450 euros pour un rapport d'évaluation. Un agent immobilier réalise gratuitement une telle évaluation car cela lui permet d'élargir son réseau et de se présenter. Il s'intéressera également davantage à la valeur du marché.

Cliquez ici pour trouver le meilleur bureau dans votre région grâce à notre outil de comparaison des agents immobiliers.

Vous pouvez également essayer d'autres outils en ligne pour une évaluation gratuite :

Quels sont les frais de location ?

Il est fortement recommandé de faire établir un état des lieux afin d'éviter tout malentendu avec le locataire par la suite. Vous devez également demander un CPE et un contrôle électrique, avec les frais qui y sont liés.

Le syndic s'occupe de l'entretien de votre bien et facture une redevance mensuelle. Le locataire paie les charges communes.

Votre question concernant un bien immobilier ne figure pas dans cette liste ? Contactez-nous, notre équipe est prête à vous aider! Posez votre question par téléphone au 02 586 05 66 ou par e-mail à info@belgiumimmo.be.